Cellule pneumatique

Les cellules pneumatiques sont de petits éléments mécaniques, fonctionnant à l'air comprimé, qui exécutent des fonctions logiques dans les automatismes programmés en logique pneumatique.



Catégories :

Automatique - Fonction logique - Électronique numérique - Électronique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le transmetteur de pression pneumatique a une précision de 0.... nombreux types d'entrées en un signal de sortie pneumatique normalisé : pression, ... Cerabar S PMC71 est un transmetteur de pression avec cellule céramique Ceraphire®.... (source : hellopro)
  • SYMBOLES PNEUMATIQUES. Page 3. Les soupapes de pression. 1. Limiteurs de pression, soupapes... Autres (silencieux, raccordements, flexibles, temporisateurs, cellules, …).... signal de sortie pneumatique. Echappement non connectable... (source : cuvelier.mei.free)
  • . 4 : Oscillateur G1/8''avec cellules «NON» à commande pneumatique. Pour actionner l'oscillateur, un signal pneumatique de commande doit être... (source : docstoc)

Les cellules pneumatiques sont de petits éléments mécaniques, fonctionnant à l'air comprimé, qui exécutent des fonctions logiques dans les automatismes programmés en logique pneumatique.

Sur les schémas qui suivent, les petits boutons rouges sont des témoins de pression.

Cellule OU pour la fonction OU

OU-pneumatique.JPG

Un des deux signaux envisageables d'entrée se transforme en signal de sortie. Si le signal de pression a est présent, le clapet libre I se plaque sur le siège inférieur II mettant ainsi l'orifice de sortie 3 en pression.

Si le signal de pression b est présent, le clapet libre I se plaque sur le siège supérieur III mettant l'orifice de sortie 3 en pression.

La sortie est dons en pression si on a les signaux a OU b, ou les deux.

Ce qui se dit : S=a OU b, S=a+b

Cellule ET pour la fonction ET

ET-pneumatique.JPG

Pour obtenir un signal de sortie il faut deux signaux d'entrée. Si le signal de pression a est présent en l'absence du signal de pression b, le clapet libre I se plaque sur le siège supérieur III obturant ainsi l'orifice de sortie 3.

Si le signal de pression b est présent en l'absence du signal de pression a, le clapet libre I se plaque sur le siège inférieur II obturant l'orifice de sortie 3.

Si les signaux de pression a ET b sont présents, le clapet libre I met l'orifice de sortie en communication ave la pression provenant du signal le plus faible.

La sortie est en pression si, et uniquement, si les signaux de pression a ET b sont présents ; ce qui se dit : S=a ET b, soit S=ab.

Cellule OUI pour la fonction OUI

OUI-pneumatique.JPG

Un signal étant donné, il pilote une vanne à effet positif et retour ressort (c'est la fonction égalité). Si le signal de pression a est présent, la membrane IV plaque le clapet I sur son siège supérieur III mettant ainsi l'orifice de sortie 3 en pression.

En l ‘absence de signal de pression a la membrane laisse libre le clapet I qui, sous l'influence de la pression P, se plaque sur le siège inférieur II obturant ainsi l'orifice d ‘entrée de la pression et mettant l'orifice de sortie à l'échappement.

Le signal de sortie correspond au signal de commande, ce qui se dit : S= OUI a, soit S=a.

Cellule NON-INHIBITION pour la fonction NON

NON-INHIBITION-pneumatique.JPG

En l'absence du signal de pression a, la membrane IV laisse libre le clapet I qui, sous l'influence de la pression P, se plaque sur le siège III mettant ainsi l'orifice de sortie 3 en pression.

Si le signal de pression a est présent, la membrane plaque le clapet I sur le siège II obturant ainsi l'orifice d'entrée 2 de la pression et mettant l'orifice de sortie 3 à l'échappement.

Le signal de sortie est par conséquent l'inverse du signal de commande, ce qui se dit : S= NON a ou S=â.

L'orifice d'entrée 2 n'est plus alimenté par une pression permanente P mais par un signal de pression b. L'orifice de sortie 3 est en pression à la condition qu'on ait b ET NON a ; d'où S=bâ.

Cellule MEMOIRE

MEMOIRE-pneumatique.JPG

La naissance d'un signal de pression X1 provoque le déplacement de la totalité piston-tiroir I. L'orifice de sortie x est mis en pression. Le signal de pression X1 n'étant pas maintenu, l'orifice de sortie x reste en pression. On dit que cet état est pris en mémoire et sera conservé jusqu'à la naissance du signal de pressionX0 ; ce dernier provoque le déplacement inverse de la totalité piston-tiroir ; l'orifice y est mis en pression. Cet état est aussi pris en mémoire. - un signal de pression x indique que le dernier signal de commande reçu est X1, - un signal de pression y indique que le dernier signal de commande reçu est X0.

Cellule NI pour la fonction NON-OU

C'est l'inverse de la fonction OU ; pour obtenir un signal de sortie, il ne faut pas de signaux d'entrée.

Cellule ON pour la fonction NON-ET

C'est l'inverse de la fonction ET ; pour obtenir un signal de sortie, il ne faut pas deux signaux d'entrée simultanément.

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Cellule_pneumatique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu