Densité spectrale de bruit

En télécommunications et en électronique, la densité spectrale de bruit se définit comme la densité de bruit présente dans un signal, rapporté à une bande passante de 1Hz.



Catégories :

Bruit - Électronique - Analyse du signal - Conception électronique

Recherche sur Google Images :


Source image : forums.futura-sciences.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La densité spectrale de bruit peut se référer à une tension, à un courant ou à une puissance. Par la suite, nous utiliserons les notations suivantes :... (source : clubeea)
  • A l'adaptation, la moitié de la tension de source est disponible aux limites du ... ge1 ou Ne1 la densité spectrale de bruit, d'échange, à l'entrée... (source : emic.ucl.ac)

En télécommunications et en électronique, la densité spectrale de bruit se définit comme la densité de bruit présente dans un signal, rapporté à une bande passante de 1Hz. On peut distinguer la densité de puissance, exprimée en V²/Hz, de la densité de tension, exprimée en V/√Hz.

La densité spectrale de bruit est le plus souvent utilisée pour spécifier les exigences de bruit d'un composant ou d'un dispositif électroniques.

Formules

Bruit blanc

La densité spectrale de puissance d'un bruit blanc peut se calculer suivant cette formule :

S = P / ΔF (V²/Hz)

P est la puissance de bruit
ΔF est la bande passante

Le bruit thermique dans une résistance est typiquement un bruit blanc, exprimé suivant la formule S = 4 k T R

La densité spectrale de tension d'un bruit blanc s'exprime :

N = √S = U / √ΔF (V/√Hz)

La tension efficace de bruit s'exprime :

E = N x √ΔF (V)

E est la tension efficace (aussi nommée tension rms)

Bruit dans un circuit

Le bruit dans un circuit de gain unitaire est calculé comme la somme des puissances de bruit, ou la somme quadratique des tensions de bruit :

Stot = S1 +... + Si

Ntot = √ (N1² +... + Ni²)

i représente le nombre de sources de bruit du circuit

Dans le cas de circuits à gain non unitaires (c'est-à-dire la majorité des cas), la méthode est de calculer le bruit ramené en sortie (ou en entrée), ceci en multipliant (ou divisant) le bruit dans une partie A du circuit par le gain du circuit entre le point A et la sortie (ou l'entrée).

Applications

Bibliographie

Notes


Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Densit%C3%A9_spectrale_de_bruit.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu