Inga-Shaba

Inga-Shaba est une installation de transmission d'électricité en courant continu à haute tension développée en République démocratique du Congo.



Catégories :

Projet industriel en République démocratique du Congo - HVDC - Électronique de puissance - Électronique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Qui plus est , la ligne Inga-Shaba est de type 500KVCC, ce qui permet...... portion de la dorsale localisée sur la ligne Inga-Shaba est préconisé étant donné... (source : idrc)
  • Pour une fois je suis d'accord avec voisin EST sur toute la ligne...... Le courant d'Inga Shaba est un des moins cher sur cette planète, ... (source : cedrickalonji)
  • Inga-Shaba est une installation de transmission d'électricité en courant continu à haute... Définition de Shaba dans le dictionnaire français en ligne.... (source : locuraviajes)

Inga-Shaba est une installation de transmission d'électricité en courant continu à haute tension (HVDC) développée en République démocratique du Congo (originellement république du Zaïre). La ligne a été mise en service en 1982, reliant sur 1 700 km le barrage d'Inga (Matadi) aux régions minières de Shaba (Kolwezi). Elle est prévue pour transporter 560MW sous une tension de ±500kV.

Histoire

Inga-Shaba fut un projet de développement de 900 millions de dollars US. Il fut le résultat d'âpres négociations et études de faisabilité qui durèrent trois années, opposant de grands industriels et leurs nations d'origine. Morrison-Knudsen International, une entreprise américaine d'ingénierie et de construction, fut choisi comme contracteur principal pour le projet.

Inga-Shaba représenta l'un des projets américains les plus prestigieux d'investissement dans les pays du tiers monde dans les années 1970 et 1980. La construction fut cependant régulièrement entravée par des insurrections, les problèmes logistiques hors du commun, les dépassements de coût et les échéances de financement.

Le projet fut cependant inauguré en 1982 à Kolwezi par Neal Spencer, Vice Président de MKI, Munga Mibindo, Président directeur général de la Société nationale d'Électricité, et Arthur Madsen, le chef de projet.

L'ouvrage, dont la durée prévue de construction était de 10 années, prévoyait la construction d'une ligne d'électricité à haute tension de 1 700 kilomètres de long, de l'embouchure du barrage d'Inga sur le fleuve Congo à proximité de Matadi, l'un des principaux complexe hydroélectriques africains] jusqu'aux grandes régions minières du Shaba, dénommé aujourd'hui Katanga. Le projet prévoyait des stations intermédiaires à Selo (tout près de Kinshasa), Kikwit, Kananga et Kamina, avant la livraison d'électricité au terminal de Kolwezi.

"Inga-Shaba" fut le surnom donné à l'installation, qui débutant à uniquement 10% de sa capacité, fut inauguré en 1982.

En 2007, la SNEL reçoit un emprunt de 178 millions de dollars US de la Banque mondiale pour rétablir la ligne pour alimenter en électricité l'industrie minière au Katanga. [1]

Technique

L'installation Inga-Shaba est équipée d'une technologie thyristor apportée par le sous-traitant suédois ASEA, elle est conçue pour transporter 560 MW dans une première phase, avec une tension bipolaire symétrique de ±500 kV. Avec 1700 kilomètres, c'est la plus longue ligne haute tension du monde à l'exception de lignes en Sibérie. De par le fait que la ligne devait passer par des terrains inaccessibles et inhabités, d'importantes étendues de terrain ont été dégagées à proximité de la ligne pour en assurer la sécurité.

Bibliographie

Notes

  1. (en) Congo's cable revamp world record, BBC News


Voir aussi

Liens externes


Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Inga-Shaba.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu