Jonction tunnel

Une jonction tunnel est, sous sa forme la plus simple, une mince barrière isolante entre deux électrodes conductrices. Le passage du courant se fait par effet tunnel à travers cette barrière.



Catégories :

Physique quantique - Semi-conducteur - Micro-électronique - Électronique - Nanotechnologie

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • www. euro tunnel. com   Visitez l'Angleterre en famille.    Dès 30€ l'aller avec la voiture. Jonction tunnel - Wikipédia Une jonction tunnel est , sous sa forme la plus simple, une mince barrière isolante entre deux électrodes conductrices. Le passage du courant se fait par... (source : google)
  • Une jonction tunnel est constituée d'une couche d'isolant particulièrement fine, quelques Angstrœms, prises en sandwich entre deux électrodes métalliques.... (source : iramis.cea)
  • jonction tunnel est rapportée dans [Sato 97]. Des jonctions Co/Co avec une électrode bloquée par une couche de NiO ont été réalisées par le groupe de J.... (source : lpm.u-nancy)

Une jonction tunnel est , sous sa forme la plus simple, une mince barrière isolante entre deux électrodes conductrices. Le passage du courant se fait par effet tunnel à travers cette barrière. Pour qu'un courant tunnel soit envisageable l'épaisseur de cette barrière ne doit pas excéder 1 à 2 nanomètres.

Types de jonctions

Les matériaux qui peuvent former une jonction tunnel ont des propriétés qui sont tout autant de différences entre les types de jonctions tunnel. L'isolant est généralement un oxyde métallique, qui peut être un oxyde du métal de l'électrode ou non. Les électrodes peuvent être faites de conducteurs métalliques, semi-conducteurs ou de supraconducteur. Les recherches actuelles étudient de plus les propriétés qui résultent de l'interaction et des effets d'interface de ces différents matériaux.

Applications

Les jonctions tunnel permettent de réaliser des oscillateurs électroniques grâce à une résistance dynamique négative sur une certaine plage de polarisation. Ce sont des "diodes à effet tunnel".

L'intégration d'une telle jonction dans certaines diode lasers (VCSEL... ) peut perfectionner leurs performances. Une diode laser est une jonction PN, la partie dopée P est plus résistive que la partie N car la mobilité d'un trou d'électron est plus faible que celle d'un électron. L'utilisation d'une jonction tunnel sert à construire une configuration N P N, électriquement avantageuse, grâce à l'effet tunnel grossièrement appelé «conversion électron - trou».

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Jonction_tunnel.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu