Lithogravure

La lithogravure, étymologiquement, sert à désigner l'art et la technique de graver dans la pierre, c'est à dire de dessiner en creusant des traits au moyen d'un outil de taille.



Catégories :

Gravure - Micro-électronique - Électronique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • encadrement d'art, restauration de litho, gravure, photo, tableau et galerie d'art contemporain et figuratif dans l'eure à gaillon en Normandie... (source : spectable)

La lithogravure, étymologiquement, sert à désigner l'art et la technique de graver dans la pierre, c'est à dire de dessiner en creusant des traits au moyen d'un outil de taille (burin, ciseau, etc. ).

Art

Cet art a été employé massivement dans l'Antiquité, surtout dans l'Égypte ancienne, et au Moyen Âge. Il continue à être pratiqué pour des applications spécifiques (marbrerie, art funéraire, décoration d'intérieur).

D'autre part, la lithogravure a été utilisée dans l'art de l'estampe pour imprimer à plusieurs exemplaires des œuvres gravées en relief, à l'instar de la gravure sur bois (impression en relief), et quelquefois de la gravure sur cuivre (impression en creux). Des imprimeurs jusqu'au XIXe siècle procédaient à des impressions à partir d'ardoises gravées. Cependant, cette technique d'application complexe (variable selon la nature de la pierre employée) n'a pas connu de véritable généralisation. Par contre, elle est à l'origine de l'invention de la lithographie, procédé d'impression planographique (ou à plat) complètement différent dans la mesure où il ne fait pas intervenir le relief (il n'y a pas de gravure à proprement parler dans la lithographie). C'est en essayant de trouver un substitut économique à la gravure sur cuivre qu'Aloys Senefelder découvrit fortuitement le principe de la lithographie.

Il ne faut par conséquent pas parler de lithogravure pour une lithographie.

Micro-électronique

Article détaillé : Photolithographie.

Dans le domaine de la micro-électronique et des microsystèmes, la lithogravure (en anglais, photolithography, microlithography) sert à désigner la technique servant à structurer des couches minces de matériaux pour créer des transistors, pistes, et autres composants. Elle est le plus souvent basée sur l'insolation de fines couches de résines organiques par de la lumière (on parle alors de lithogravure optique), des rayons X, ou par un faisceau d'électrons (lithogravure électronique), puis sur leur révélation dans des solvants.

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Lithogravure.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu