Phase

Le mot phase désigne ...



Catégories :

Électricité - Électrotechnique

Recherche sur Google Images :


Source image : business-stock-photos.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • La phase est l'heure à laquelle un signal sinusoïdal de période 12h est maximal. D'une manière plus générale la phase sert à ... (source : ifremer)

Le mot phase désigne :

Monophasé, triphasé

Articles détaillés : Monophasé et Triphasé.

Si on produisait du monophasé (c'est-à-dire une seule phase et un neutre), le choix de désignation du fil comme phase ou neutre serait arbitraire.

Mais en pratique les générateurs électriques sont des alternateurs, qui produisent naturellement trois phases (courant triphasé). Ces phases sont produites en même temps, elles sont semblables à un décalage temporel d'un tiers de période près (on peut représenter cela par un décalage angulaire de 120° entre chaque phase). A titre d'exemple, en 50 Hz, chacune des trois phases est décalée comparé à la précédente de (1/50) /3 seconde (soit à peu près 6, 7 millisecondes).

Dans le cas de courant industriel, les prises disposent de plusieurs conducteurs actifs, trois phases en triphasé par exemple (c'est le plus utilisé) et quelquefois un quatrième conducteur (le neutre).

Dans le cas du courant domestique monophasé, l'alimentation n'a que deux conducteurs actifs. Généralement une seule phase et le neutre ; dans ce cas, la phase est le plus souvent issue de l'une des trois phases produites.
On trouve la majorité du temps un conducteur supplémentaire de terre, exclusivement lié à la détection d'un défaut.

Neutre

Le neutre est la référence de potentiel ou de tension pour les phases ; il n'y a qu'un seul neutre commun à l'ensemble des phases. Il forme la référence "zéro volt" du générateur, et il est quelquefois matérialisé par un fil. C'est le cas dans le cadre de l'alimentation domestique, où le neutre est d'ailleurs relié à la terre côté production d'électricité. Il n'est par conséquent en principe pas dangereux de le toucher, même si cela reste déconseillé[1].

Une erreur répandue consiste à considérer que le neutre est une phase reliée à la terre. En polyphasé cela est impossible : il a une place bien spécifique et si on l'intervertissait avec une des phases, alors le dispositif obtenu ne serait plus symétrique et perdrait ses intérêts électriques (pour le transport) et mécaniques (pour la fabrication). Généralement on peut d'ailleurs se dispenser de transporter le neutre sur les longues distances (voir l'article sur le triphasé pour les détails). Il s'agit par conséquent bien d'une référence choisie, à partir de laquelle sont construites les phases multiples.

Liaison du neutre à la terre

Si le neutre n'était pas connecté à la terre (ni côté distribution, ni côté utilisateur) alors le courant ne circulerait pas vers cette terre, il n'aurait aucune raison de le faire. Il n'y aurait par conséquent aucun danger à toucher un (et un seul) des conducteurs. Par contre, on ne détecterait plus un éventuel défaut d'isolation (lorsque un fil est dénudé et touche une carcasse par exemple). En milieu industriel, ce schéma est utilisé mais implique des contrôles spécifiques.

On ne pourrait imposer ces conditions chez des spécifiques et un tel dispositif deviendrait trop dangereux (en cas de défaut, il pourrait suffire de toucher deux appareils différents pour être blessé). C'est pourquoi pour les particuliers on met en place cette liaison du neutre à la terre. Le courant des phases circule ainsi vers la terre dès qu'il peut.

Il devient dangereux de toucher une phase, certes, mais le disjoncteur différentiel peut détecter immédiatement le moindre défaut (il détecte que du courant s'est échappé du circuit normal). L'alimentation est alors immédiatement coupée. Soit avant qu'un utilisateur ne touche le défaut (grâce à la prise de terre) soit dès qu'un utilisateur commence à recevoir du courant.

Chez les particuliers, selon les pays, certaines prises de courant ont un détrompeur qui sert à distinguer le neutre de la phase, voir l'article sur les prises électriques pour plus de détails.

Article détaillé : Schéma de liaison à la terre.

Couleur

Repérage des fils de phase et du neutre

Code couleur

Câble monophasé avec terre ; ici la phase est rouge, le neutre bleu, et la terre jaune/vert

Dans les installations électriques, le neutre est distingué par une couleur spécifique : le plus fréquemment du bleu      dans presque l'ensemble des pays. Dans certains pays anglophones on peut le trouver en noir (Angleterre) mais le bleu y est utilisé aussi et semble préférable pour éviter toute confusion (en effet, le noir a une autre signification en d'autres lieux). Il est blanc aux États-Unis ou au Canada et l'a été en France. On peut toujours trouver du neutre blanc dans des installations anciennes, c'est pourquoi le blanc est une couleur désormais interdite par la norme NFC 15-100.

L'important pour les fils de phase est de lui donner une couleur qui n'apporte aucune confusion avec neutre et terre : par conséquent le bleu et le jaune/vert sont interdits. Le plus fréquemment on trouve la phase en rouge      en marron      ou en noir     . En triphasé, on retrouve ces trois couleurs pour distinguer les trois phases.

Code couleur Triphasé
Pays Phase 1 Phase 2 Phase 3 Neutre
officiel EU et UK Marron Noir Gris Bleu
EU (ancien) Noir Rouge Blanc Bleu
Chine Jaune Vert Rouge Noir
UK (ancien) Rouge Jaune Bleu Noir
US Noir Rouge Bleu Blanc

Remarque : aux États-Unis, le conducteur de terre est de couleur verte et non vert/jaune.

Occasionnellemen (anciennes installations des pays Scandinaves, sortie des transformateurs du Royaume-Uni, et quelques autres cas) les deux câbles d'une prise domestique peuvent être des phases. Soit venues du réseau triphasé, soit en sortie de transformateur monophasé (s'il n'est pas relié à un potentiel neutre). Cela est à déconseiller.

Tournevis testeur

La présence d'une phase se traduit par l'allumage de la lampe contenue dans le corps du tournevis

Les tournevis testeurs permettent de déterminer quels conducteurs véhiculent une phase. Ils contiennent une ampoule qui s'allume en cas de contact entre la pointe du tournevis et une phase.

L'utilisation de tel tournevis est cependant dangereuse et désormais interdite (du moins dans le domaine professionnel). En effet il ne fonctionne pas sur l'ensemble des installations (régime de neutre) et implique le passage d'un courant (normalement non perceptible) à travers le corps humain, d'où un danger en cas de défaillance du tournevis ou bien d'un test sur un réseau inapproprié.

Des testeurs de phase existent, ils ne coutent pas cher et ne nécessitent pas de venir en contact direct avec le conducteur, mais juste de s'en approcher à moins d'1 cm.

Voir aussi Vérificateur d'absence de tension.

Voir aussi

Note

  1. Pour deux raisons : d'une part, on identifie les fils par leur couleur, mais si la convention n'est pas respectée on peut croire que le fil est neutre tandis qu'en fait c'est un fil de phase. D'autre part, même si le fil est bien le neutre, sa connexion avec la terre peut quelquefois être lointaine, assez pour qu'il existe une différence de potentiel notable : en pratique, on mesure fréquemment plusieurs dizaines de volts comparé au sol.

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://www.electrosup.com/phase_(electricite).php#Tournevis_testeur.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu