Semi-conducteur intrinsèque

Un semi-conducteur intrinsèque est un matériau semi-conducteur dont le comportement électrique ne dépend que de sa structure, et non de l'adjonction d'impuretés comme dans le cas du dopage.



Catégories :

Semi-conducteur - Micro-électronique - Électronique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Au semi-conducteur intrinsèque est le plus souvent ajouter une certaine quantité de .... Pour toute augmentation de trous dans un semi - conducteur à température... (source : pagesperso-orange)
  • Un cristal de semi-conducteur intrinsèque est un solide dont les noyaux atomiques sont ... La température est une mesure de l'énergie cinétique moyenne des ... (source : etronics.free)
  • Le semi-conducteur intrinsèque est presque isolant. Si on l'irradie avec une lumière dont les photons hv sont égaux ou supérieurs à l'énergie du gap, ... (source : books.google)

Un semi-conducteur intrinsèque est un matériau semi-conducteur dont le comportement électrique ne dépend que de sa structure, et non de l'adjonction d'impuretés comme dans le cas du dopage.

Caractéristiques

Mis à part d'éventuels défauts cristallins, la conductivité électrique d'un semi-conducteur est totalement déterminée par la structure du matériau et ne dépend que de la température. Au zéro absolu, cette conductivité est nulle. Quand la température augmente, la probabilité qu'un électron de la bande de valence obtienne suffisamment d'énergie pour rejoindre la bande de conduction augmente aussi. En conséquence, la conductivité du semi-conducteur augmente par génération thermique.

Densité des porteurs de charge

Dans un semi-conducteur intrinsèque, les densités d'électrons (n) et de trous (p) sont identiques et valent ni :

n_i=\sqrt{N_c.N_v}à{-\frac{E_G}{2kT}},

Les densités Nc et Nv dépendent faiblement de la température. Pour des bandes paraboliques de masse effective mc et mv, on a :

N_{c,v} = 2\left( \frac{m_{c,v}k T}{2\pi \hbarˆ2}\right)ˆ{3/2} = \left( \frac{m_{c,v}}{m_0}\right)ˆ{3/2} \left(\frac{T}{300}\right)ˆ{3/2}\times 2P\times 10ˆ{19}\ (\text{cm}ˆ{-3}).

Exemples

Ce comportement correspond à un semi-conducteur parfait, c'est-à-dire sans défaut structurel ou impureté chimique. Un semi-conducteur réel n'est jamais idéalement intrinsèque, mais certains matériaux peuvent se rapprocher de ce comportement parfait, comme le silicium monocristallin pur.

Les semi-conducteurs intrinsèques ne amènent que particulièrement peu le courant, sauf à des températures élevées. La technique du dopage permet — entre autres — de pallier ce problème.

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Semi-conducteur_intrins%C3%A8que.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu