Thyristor

Le thyristor est un interrupteur électronique semi-conducteur qui peut être commandé à l'allumage mais pas à l'extinction.



Catégories :

Électronique de puissance - Électronique - Thyristor

Recherche sur Google Images :


Source image : astuces-pratiques.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Nous retiendrons que le thyristor est un composant commandé à la fermeture, mais pas à l'ouverture. Qu'il est réversible en tension mais pas en courant.... (source : forums.futura-sciences)
  • Dès que le thyristor est passé à l'état de conduction, il faut diminuer la tension anodique pour éviter que le courant anodique prenne des valeurs excessives... (source : pagesperso-orange)
  • tension anode-cathode positive et suffisante Vak > 0; courant de gâchette... * quand le thyristor fonctionne en courant redressé (cas du pont mixte ou du ... (source : stielec.ac-aix-marseille)
Symbole du thyristor.

Le thyristor est un interrupteur électronique semi-conducteur qui peut être commandé à l'allumage mais pas à l'extinction.

Généralités

Le thyristor (du grec thura : porte) est un composant électronique semi-conducteur composé de quatre couches de silicium dopées alternativement positivement et négativement. Dans sa structure en couches P-N-P-N le thyristor peut être modélisé par deux transistors PNP et NPN.

Schéma équivalent du thyristor.

Quelquefois dénommés SCR (anglais Silicon Controlled Rectifier, soit «redresseur silicium commandé»), ces composants sont adaptés pour le pilotage des étages de convertisseurs statiques d'énergie tels que redresseurs pilotés ou onduleurs.

Les thyristors tiennent par conséquent une place importante dans les applications de puissance de l'avionique, du ferroviaire, de l'automobile, du réseau électrique, etc.

Fonctionnement

Convention récepteur :

Vak, tension entre l'anode et la cathode du thyristor.

Iak, courant reconnu comme positif quand traversant le thyristor de l'anode vers la cathode.

Ig, courant reconnu comme positif quand rentrant sur la gâchette.

Condition de mise en conduction

1er cas (à éviter)  
si le thyristor est à l'état bloqué et la tension Vak dépasse un niveau élevé nommé Tension de retournement, le thyristor devient passant et sans commande sur la gâchette.
2e cas (à éviter)  
si la variation de tension Vak est trop rapide et cela même si la tension est inférieure à la tension de retournement.
3e cas (commande classique)
  • a) la tension Vak > tension de seuil (quelques V),
  • b) injection d'un courant Ig positif sur la gâchette.

Une fois ces deux conditions respectées le thyristor est passant et se comporte comme une diode. Le courant Iak traverse le thyristor de l'anode vers la cathode et sa tension Vak est un peu au-delà de la tension de seuil (autour de 1 V pour les plus communs).

Condition de maintien de conduction

Le courant Iak doit être supérieur au courant de maintien IH (holding current) quel que soit le courant de gâchette.

On n'est alors plus tenu de maintenir un courant de gâchette pour permettre la conduction du thyristor. Cette remarque est d'autant plus vraie quand le courant Iak est élevé. Quand le thyristor est passant sa tension Vak est un peu au-delà de la tension de seuil (autour de 1 V pour les plus communs).

Condition de blocage d'un thyristor

Quand un thyristor est passant, c'est-à-dire que plus aucune commande de gâchette n'est indispensable pour permettre le maintien de l'état et que le niveau du courant Iak est assez important pour maintenir la polarisation du thyristor, le blocage du thyristor n'interviendra que quand le courant Iak deviendra inférieur au courant de maintien IH. La valeur de la tension Vak sera tandis quelconque (comportement d'un interrupteur ouvert).

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Thyristor.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu